Pour ce soir, le dessert sera des millefeuilles individuels, un classique de la pâtisserie française qui fait toujours son effet. Pendant longtemps mon mari m'a réclamé ce dessert que je supposais hors de ma portée.

Mais cela m'agaçait, j'ai donc décidé de faire des recherches en profondeur sur la toile. Après plusieurs essais, j'ai enfin trouvé une recette qui a fait l'unanimité à la maison et en plus sans grande difficulté technique.

Allez au boulot, vous pouvez faire ce dessert en plusieurs étapes.

​En ce qui concerne la pâte feuilleté, vous pouvez la faire vous même (c'est mieux) mais soyons honnête pas toujours le temps et celle de mon boulanger est très bonne ou celle de chez Picard (pure beurre) également.

​Les quantités que je vous donne sont pour faire 6 millefeuilles.

20170325_203715[1]

 

INGREDIENTS 

2 pâtes feuilleté ( il vous en restera mais obligé)

Sucre cassonade (pour la caramélisation)

20 cl de lait entier

20 cl de crème entière

4 jaunes d’œufs (on jette pas les blancs, avec on fait des meringues, des financiers...)

80 g de sucre roux

1 gousse de vanille

25 g de maïzena

25 g de beurre

PREPARATION

​Dans une casserole mettre le lait entier, la crème et la gousse de vanille fendue à infuser.

Allumer votre four chaleur statique à 190°.

Étaler votre pâte feuilleté et faites des carrés de 7x7 cms soit avec un emporte pièce ou à la règle mais vos carrés doivent être parfait.

Par sécurité après avoir détaillés mes carrés j'ai passé ma plaque 5 minutes au congélateur afin de pouvoir les manipuler sans les déformer

 

Ensuite saupoudrer vos carrés avec du sucre roux (je préfère clin d’œil pour quelqu'un) et pour la caramélisation c'est mieux. Il faut être régulier, j'ai pris une passoire.

Puis retourner vos carrés et renouveler l'opération.

Mettre une feuille de papier sulfurisée dessus puis une autre plaque de cuisson. J'ai des plaques de cuisson avec des petits trous qui sont géniale.

La plaque dessus est ultra importante, cela évite que votre pâte feuilleté gonfle.

Mettre au four pour 13 minutes si à la fin de la cuisson votre pâte n'a pas caraméliser, enlever la plaque de dessus et laisser 1 ou 2 minutes de plus. Il faut obtenir une jolie coloration.

Dès que vous les sortez du four, enlevez immédiatement la plaque et laissez les refroidir sur le papier.

 

Faites de même avec votre deuxième fournée car vous ne pourrez pas tous cuire en même temps.

​Maintenant on s'attaque à la crème pâtissière, un basique en pâtisserie mais toute la réussite de ce dessert réside dans l'onctuosité et le goût de celle ci. J'ai pris la recette de M. MICHALAK.

Mettre à bouillir le lait, la crème et la gousse de vanille qui a infusé.

Faites blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre et la maïzena.

Verser un peu de lait chaud sur la préparation et bien mélanger. Puis reverser dans la casserole et remettre sur le feu.

Bien mélanger pour que cela n'accroche pas, votre crème va épaissir au premier bouillon vous retirez votre casserole du feu. Et incorporez le beurre, bien mélangez.

Mettre dans une poche à douille  et mettre au frais  pour que la crème épaississe en refroidissant.

 

Une fois la crème bien refroidit, on passe au montage très simple. Je vous mets la photo qui sera plus claire que des explications.

 

 

Reste à faire les finitions, soient avec du sucre glace en saupoudrant les millefeuilles c'est le plus simple.

Mais ici les gourmands ne dérogent pas au fondant.

ATTENTION NE FAIRE LE MONTAGE DES MILLEFEUILLES QUE 1 à 2 HEURES AVANT PAS PLUS. CAR LA PATE FEUILLETE RAMOLLIRAIT.