Alors si vous cherchez une recette légère, passé votre chemin... Ici, on ne pense pas aux calories.

J'adore l'odeur qui se dégage, vous savez celle des viennoiseries dans les boulangeries le matin. Lorsque je fais une brioche cela embaume dans la maison toute la journée et il est difficile d'attendre l'heure du goûter.

Mais pour cela, il faut être patient, car cette recette nécessite plusieurs temps de repos pour faire pousser la brioche et pas moyen de les éviter. Je vous conseille de la préparer la veille, vous gagnerez du temps le jour J mais en plus elle sera meilleure.

Je vous donne la recette de base, mais bien sûr on peut l'aromatiser avec de la fleur d'oranger ou avec des zestes d'orange.

Pour celle ci , j'avais des pralines.

COPIE B2

 

INGREDIENTS

250g de farine type 45 (ou farine de gruau)

150g d'oeuf à température ambiante (3 gros oeufs environ : il faut bien peser)

165g de beurre à température ambiante (mou)

10g de levure fraiche (ou 1cc de levure sèche)

40g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

1cc de sel

+ 1 oeuf pour la dorure

PREPARATION

Dans la cuve de votre robot, mettez tout d'abord le sel, le sucre, et le sucre vanillé puis la farine et la levure émiettée (on ne la délaie pas, c'est normal ici). La levure ne doit pas toucher ni le sel, ni le sucre. Falcultatif zestes orange ou arôme de votre choix.

Ajoutez les œufs battus en omelette, et pétrissez pendant 3mn à vitesse lente, afin d'obtenir une pâte très dense. 

Incorporez petit à petit le beurre mou, et pétrissez de nouveau à vitesse moyenne pendant 10 bonnes minutes. La pâte doit devenir très élastique, et doit se décoller des bords de la cuve. 

La pâte est ultra collante, c'est normal. Elle doit vraiment être bien pétrie : normalement, si on la prend dans une main, on doit pouvoir la soulever sans qu'elle ne se déchire. 

COPIE B

 Former une boule (dans la cuve du robot ou un saladier fariné), couvrir le récipient de papier film et laisser lever dans un endroit tiède pendant deux heures. Idéale dans le four éteint à l’abri des courant d air . La pâte doit doubler de volume.

Renverser la pâte bien gonflée sur un plan de travail fariné et l'écraser avec les mains pour faire ressortir le gaz, la pâte est un peu collante c’est normal.

Reformer une boule, fariner le récipient et mettre votre boule de pâte puis filmer au contact. Mettre au réfrigérateur pendant une nuit (même 15 heures).

Le lendemain :

Reprendre la pâte froide délicatement et placez-la sur un plan de travail légèrement fariné. Cette fois, le beurre a refroidi et la pâte est plus facilement manipulable. Avec un voile de farine, elle ne collera plus.,lui donner une forme de boudin.

Ici j'ai fait des boules de même dimension et les ai posées dans un moule à cake avec du papier cuisson, à distance. Laisser lever dans le four éteint pendant une heure environ (les boules doivent gonfler, presque doubler de volume mais pas totalement). Enlever du four.

20170910_110716

Préchauffer le four à 190°C, chaleur tournante. Mélanger l’oeuf et badigeonner la brioche en ayant soin de ne pas en mettre sur les bords (sinon l'oeuf va coller au moule).

Cuire pendant 20-30 minutes (cela dépendra des fours, de la surface et de l'épaisseur de la brioche). Elle doit être bien gonflée et dorée.

Démouler et laisser tiédir sur une grille.

Si on veut faire une brioche aux pralines, sortir le le lendemain la brioche, l’étaler en forme de rectangle replier , mettre les pralines et replier en 3 pour former un boudin. Puis couper en 6 parts  égal et former des boules.